google8a338887c20a23e2.html

Gros plan sur la cour avant!

Natalie est une âme bienveillante ancrée dans sa communauté, qui aime trouver de nouvelles façons d’inspirer les gens à vivre avec un peu plus de gentillesse. Sa maison dispose d'une cour avant d’une grandeur intéressante, où elle a d’abord tenté de faire pousser des fines herbes dans une petite boîte de jardin à récolter par tous·tes et chacun·e. Ce petit projet a fait fleurir l’idée de donner encore plus de sens à cet espace vert sous-utilisé. Elle avait donc en tête un arrangement comestible pour le jardin de sa cours avant et nous avons eu le plaisir de l’aider à le réaliser.



Pourquoi choisir du gazon lorsque l’on peut avoir des baies et des herbes?


Je pense qu’il est plus que temps de prendre un moment pour admettre que nous avons une relation aveugle de longue date avec les pelouses vertes. Dans cet article de permaculture au sujet des pelouses, l’auteur explique que la mode remonte au 17e siècle en Angleterre lorsque seuls les riches propriétaires terriens avaient des pelouses, car ils pouvaient se payer les domestiques qui les entretenaient et les coupaient à la main. Les pelouses vertes sont alors devenues un symbole de richesse et de prestige que nous, ignorant·e·s, continuons d’entretenir aujourd’hui. Imaginez pour un instant à quel point tout cet espace de terrain ensoleillé pourrait être productif si vous y cultiviez plutôt des aliments et des plantes médicinales.

En fin de compte, cette herbe appauvrie la qualité de votre sol, compétitionne avec vos arbres fruitiers, est non comestible ou médicinale, et sa maintenance avec les désherbants et pulvérisateurs chimiques contribue à empoisonner nos cours d’eau.



Pour un projet innovateur de cours avant!


Il va sans dire que nous étions très excité·e·s de participer à ce projet que nous aimons appeler Gros plan sur la cour avant!, car nous croyons qu’il pourra servir d’exemple pouvant inspirer les voisins et voisines. Nous avons donc débuté par quelques visites de la cours de Nathalie, à différents moments de la journée, afin d’observer la trajectoire du soleil.


Il s’est avéré que la meilleure exposition venait du côté gauche de l’entière cours avant. Il y avait déjà un pommier en place et Nathalie souhaitait conserver un espace de gazon au centre pour avoir un peu d’intimité et y faire des pique-niques.

Kevin a fait un voyage à la Ferme Guyon avec Nathalie afin de la guider dans la sélection des nouvelles plantes comestibles pour sa cours avant, en tenant compte de son budget. Une attention particulière a été accordée aux exigences d’ensoleillement et à la hauteur de chacun des buissons sélectionnés afin d’être certains que les buissons de plus grande taille ne feraient pas d’ombre aux plantes rampantes (comme les fraisiers) dans la conception finale.


1. Toutes les plantes sélectionnées ont été amenées dans l’allée extérieure chez Nathalie, avec une belle pile de copeaux de bois produits localement (un super matériel pour le paillage).

2. Nous avons commencé par placer chaque plante en fonction de leur grandeur et de leur largeur à maturité, ainsi que de leur besoins d’ensoleillement.

3. Ensuite, il était temps d’arracher la pelouse (mouhouhahaha!), de la retourner et de faire des trous à travers le sol avec une fourche afin de l’aérer. À cette étape, nous faisons attention de ne pas mélanger ou déranger la couche de sol naturel déjà en place afin de préserver l’écosystème du sol et des tout-petits alliés qui vivent sous la terre.


Le temps de planter :)


Comme toujours, planter devient une activité de groupe qui laisse les participants et participantes avec un sentiment de bonheur et de connexion avec la nature.

Nous avons creusé des trous pour chaque plan, ajouté un peu de notre amendement favori de chez

Lambert et nous sommes assuré-e-s de recouvrir les racines inférieures de chaque buisson de baies avec notre marque favorite de poudre de mycorrhize pour promouvoir la santé et la croissance des racines.



Nathalie a maintenant une cours avant qui promet une abondance de baies : fraises, mûres, raisins de Corinthe, groseilles ainsi qu'un magnifique mûrier. Sans oublier l’origan doré, la lavande russe, les calendules et plusieurs autres fines herbes!


Traduction : Marilyne Chevrier



#jardincommestible #permaculture #courspermatucurelle #développementdecommunauté #buissonsdebaies #abondancedebaies #designpermaculturel #activisme #quiabesoindegazon #planterdesbuissonsdebaies #planter #paillage #réseaudenourrituredesol #soislechangement #bethechage #pourquoipas #jardinage #projetdejardin #montrelexemple #designdejardin #coursnature #biophilia #designbiophilique #designdécosystème #sol #paillage #nousaimonslesplantes #plantes #meilleuresidéesdejardinage #français


29 views

© 2019 by BIOPHILIA DESIGN.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now