google8a338887c20a23e2.html

Un jardin comestible dans votre cours!


À une époque où il est devenu dangereux de faire confiance aux industries qui produisent nos aliments, cultiver ce que nous mangeons est de l’or vert. Une jeune famille urbaine a décidé de transformer sa cours arrière, et sa qualité de vie, avec un peu d’aide de Biophilia! ;)


Les jeunes familles urbaines ont souvent de la difficulté à se payer de la nourriture de qualité


Pour toute famille urbaine, il peut être difficile d’arriver à vivre plus en santé tout en réduisant le coût de la vie. Selon une analyse des données de Statistiques Canada effectuée par Global New’s, les Canadien·ne·s dépensent en moyenne autour de 200$ par mois par personne pour la nourriture acheté au magasin. Ainsi, les épiceries comptent pour une grande partie des dépenses, et la nourriture biologique est parfois plus difficile à intégrer au budget accordé à la nourriture. Celeste et Edouard cherchaient une solution à ce problème et sont venus vers nous, curieux et curieuse de savoir comment la permaculture pourrait les aider.


Comme pour tous les projets, cela a débuté par une conversation préliminaire portant sur : leurs habitudes de vie, leurs besoins, leurs objectifs et leurs moyens. Pour Celeste et Edouard, la principale préoccupation était la nourriture, car il et elle adorent cuisiner. Ils ont une cours arrière, mais n’avait jamais sérieusement considéré avoir un jardin comestible étant donné les conditions ombragées, l’espace limité pour le jardinage, les écureuils un peu embêtants et Pixel, le chien de la famille. Cependant, avec quelques ajustements, nous avons estimé qu’il y aurait un réel potentiel pour eux de faire pousser une partie de leurs propres aliments frais. Après quelques autres discussions portant sur ce qu’ils étaient intéressés à cultiver, il était temps de débuter l’observation de leur cours.



L’observation est la clé!


L’étape la plus importante pour le design d’espace dans une perspective permaculturelle est l’observation. Dans le cas d’un projet de jardin, il en va de répertorier ce qui pousse déjà sur place, d'identifier le type de sol, les types de faune sauvage qui fréquentent cet espace, la trajectoire du soleil, les variations de température à travers la cours, et la fréquence d'utilisation de l’espace… Ce sont tous des détails essentiels dont il faut tenir compte. Après avoir compilé nos observations, nous avons demandé à Celeste de confirmer par des cercles turquoises les espaces avec la plus longue exposition au soleil durant l’été.


Il s’est avéré que l’espace le plus ensoleillé de la cours est une section de la terrasse en bois et juste au-dessous, ce qui consistait en un espace couvert par des tuiles de ciment. Après avoir confirmé que Celeste et Edouard étaient ouverts au changement, nous avons opté pour un design de bacs de jardinage surélevés pour les légumes (pour augmenter l’exposition au soleil, à la chaleur et pour garder les légumes hors de la portée du chien) et un jardin d’herbes protégé au niveau du sol (il y avait du sol de qualité avec beaucoup de vers sous les tuiles de ciment).


La famille avait un budget à respecter alors nous avons construit les bacs de jardinage surélevés avec des restants de bois qu’ils avaient d’un projet précédent et avec le bois démonté de palettes recyclées.


Notre medium de culture préféré est le Lambert LM-ORG. Toutes nos plantes l’adorent!


Quoi cultiver ?

Pour ce projet, il était important de cultiver des plantes comestibles qui allaient croître dans des conditions semi-ombragées. Ayant nos propres serres et jardins, nous leurs avons fourni une variété de nos propres plants de tomates, de courges, de carottes, de choux frisés, d’échalotes et beaucoup d’herbes fraîches. Quant aux graines, nous aimons les acheter d’Écoumène, une merveilleuse ferme biologique située au Québec que nous aimons soutenir. Aussi, leurs emballages nous permettent de connaître en un coup d’œil l’ensemble des exigences pour cultiver une plante donnée. Ceci est excellent pour nos clients et clientes qui débutent parfois avec le jardinage. ;) Nous voulions une sélection d’aliments comestibles et de plantes médicinales qui poussent bien ensemble et qui arriveraient à maturité à différents moments afin de permettre de produire du paillis vert et une succession de récoltes.


Le temps des semences

Une belle part de la réalisation de ces projets est que tout le monde participe, de sorte qu’ils deviennent des projets familiaux et une occasion d’apprentissage que nous, à Biophilia, sommes heureux et heureuses d’offrir.



Un mois plus tard et le jardin était déjà un oasis comestible!
« Wow, je n’aurais jamais pensé un jour manger quelque chose provenant de ma cours arrière - autre que des fines herbes. »

-Edouard Reinach


« Non seulement le jardin nous fourni de la nourriture que nous pouvons apprécier en toute confiance, mais, prendre soin du jardin est aussi devenu une activité familiale. Être à l’extérieur à observer, à goûter ce qui pousse, ou à arroser les plantes avec ma fille est si relaxant. »

-Celeste Nelson



Traduction : Marilyne Chevrier


#jardincomestible #growfoodnotelawn #cultiverdesalimentspasdugazon #bacdejardinagesurélevé #bacdejardinageDIY #permaculture #designpermaculturel #biophilia #designdejardin #cultiverdeslégumes #orvert #amendementdesol #écoumene #graines #autosuffisance #modedeviepermaculturel #alimentssanspesticides #modedeviedurable #jardinage #jardindelégumes #guildedeplantes #designdécosystème #petitécosystème #guildedelégumes #herbesmédecinales #nourriturepourlâme #tempsdequalité #vivreavecconscience #permacultureurbaine #jardinfamilial #jaimelesplantes #français

26 views

© 2019 by BIOPHILIA DESIGN.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now